www.classacross.education

Parc de la Murgia Materana

La Murgia materana, en plus d'une nature originale, conserve les vestiges les plus fascinants de la civilisation rupestre présents en Italie, offrant une variété d'éléments historiques qui permettent de distinguer les différentes cultures qui se sont succédées au cours des millénaires. Cultures toutes ancrées dans un milieu naturel particulier qui a formé et conditionné leur identité. Le peuplement de la Murgia remonte à des temps très anciens comme confirment les stations du paléolithique et du néolithique. Dans la zone du Parc, on trouve des exemples de grande importance tels que la "grotte des chauves-souris" et les villages fortifiés situés dans les contrées de la Murgecchia, Murgia Timone et Tirlecchia. La Murgia était le royaume des plusieurs bergers, y compris les “mandriani” une véritable classe sociale qui, par ses rites et ses traditions, offrait une contribution considérable à la "civilisation paysanne" et plus généralement à toute la civilisation rupestre qui, aujourd'hui, par l'étude et la recherche, acquiert la valeur historique qui lui revient. Une civilisation qui a eu sa plus grande expression dans le phénomène des églises rupestres qui font de la Murgia, avec la Cappadoce avec ses vallées de Goréme et Ilhara, de la Syrie, de la Tunisie ou du lointain Tigrai, une des protagonistes du grand phénomène rupestre du bassin méditerranéen. Un patrimoine considéré comme un "unicum" en son genre, largement connu, depuis le lointain 1958. C'est en 1978 que la loi régionale a identifié, pour cette zone murale, la réalisation d'un parc, seul instrument capable d'offrir, en équilibre, protection et développement.

3,00

Panier
  • Votre panier est vide.
Retour haut de page